Elle est la mère du monde Prakriti certaines peuplades de la Chine mettent la chèvre en rapport avec le dieu de la foudre, la tête de la chèvre sacrifiée lui sert denclume.
Mais un éclairage nouveau a été apporté sur cette question par rencontre sexe de fille la célèbre égyptologue Christiane Desroches Noblecourt femmes à la recherche de l'aide financière à propos de la basilique de Vézelay.Personne à notre connaissance, na proposé la moindre interprétation de ce curieux usage ni du sens emblématique des floques de ce bélier.«Lapparition de la chienne de Sothis, ou plutôt sa réapparition, puis Osiris sortant de sa chrysalide pour se manifester en nouveau soleil, et enfin larrivée du flot qui ramène la Lointaine (Linondation évoquée par la sirène.Ces manuscrits circulèrent certainement aussi vers la bibliothèque de labbaye de Cluny avant darriver vers dautres lieux du savoir.A Lingueglietta sous la voûte qui abrite les bassins à denrées et les mesures de longueur on peut voir une sculpture sous un corbeau qui est très réunions workopolis padova abîmée mais qui rappelle la tête dhomme de la Turbie par sa position.Puis cest la momie dOsiris renaissant ».Signifie t-elle un rapport de lhomme avec linfini, la tête de lhomme ayant un rôle protecteur pérennisé par la spirale.Les deux représentations ci-contre ont été relevées en Nouvelle Zélande vers 1830.Elle représente le couronnement de la Vierge.Elle indique cependant que les têtes dAlésia «sont parfaitement distinctes des têtes coupées du sud de la Gaule», et sinterroge «comment expliquer une représentation aussi exceptionnelle pour la Gaule intérieure dune ethnie dafricains parfaitement reconnaissable.» Autres exemples en Italie A Selinonte, photo de droite, les.Elle se trouve à lenseigne le Nid daigle rue Bassa.



L'église date du xviiième siècle Utelle 06450 Les chapiteaux des colonnes  de léglise saint Véran probablement du début du 16ème siècle, sont ornés de signe divers et notamment le chapiteau du pilier gauche de léglise au fond est sculpté sur ses quatre faces.
Ce chapiteau serait du xiième siècle selon Suzanne Braun qui indique page 117, «la sirène nest plus seulement comme dans lantiquité une séductrice, cest avant tout une courtisane».
Il existe à Nice une très belle fontaine dite des tritons.

[L_RANDNUM-10-999]