Ca me fait hurler de incontri chaud modène rire de dire ça aujourd'hui.
Et bien sûr de bons moments, inoubliables et précieux!
Ce qui ne tourne pas rond chez les trentenaires Comment la recherche d'indépendance a remplacé la recherche du Prince Charmant Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C'est La Vie, cliquez ici Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C'est La Vie.Plus jeune, je pensais que ma vie serait complètement différente.Katja Grisham, 30 ans, Angleterre "Je suis entrée dans la trentaine en février et je crois que mon angoisse liée au temps qui passe est un peu différente de celle de la plupart des femmes de mon âge, car je suis maman.Ce week-end encore, ma mère m'a dit qu'elle aimerait être invitée à mon evjf.J'ai travaillé dans le secteur du divertissement et de l'accueil à Las Vegas, participé à l'organisation de soirées avec des célébrités ainsi qu'à des événements de renommée mondiale, obtenu un master et beaucoup voyagé.Je me voyais mariée avec des enfants, en pleine réussite professionnelle, et je n'en suis pas du tout.Toute ma vie, j'ai pensé que tout allait se dérouler comme sur des rails.Ici et ailleurs, la génération Y fait le choix de se marier plus tard, ou pas du tout.J'ai bien profité de ma vingtaine.Je compare mes publications sur Instagram à celles de mes amies qui ont choisi une autre voie (le mariage) et je me demande à quoi ressemblerait ma vie si je les avais imitées.Cette indépendance me fait un peu peur car j'ai l'impression que plus je m'y habitue, plus il sera difficile de me faire à la vie avec quelqu'un.Et même sans doute tenté linstallation en ménage ou, au moins, connu la vie de couple avec ses merveilles et ses difficultés.Vous savez de quoi la vie à deux est faite, vous vous énerverez moins contre lautre, vous ne paniquerez pas à la première difficulté, vous le laisserez vivre sa vie, tout comme vous ne le laisserez pas vous empêcher de vivre la vôtre.J'ai privilégié ma carrière à ma vie amoureuse.Aujourd'hui, je parcours le continent américain de long en large, je travaille à distance, je profite de mon célibat, je tiens un blog, et je chéris chaque instant de ma vie.Rebecca Smith, 30 ans, Etats-Unis "Ce week-end, je suis allée à l'enterrement de vie de jeune fille (evjf) de ma dernière copine de lycée non mariée.Ce sont les fondations idéales pour construire une vie personnelle - et bien sûr sentimentale - épanouie.Cest parfois dur à découvrir, mais cest bon quand cest découvert.Oui, daprès un sondage réalisé en 2013 aux États-Unis sur plus de 2000 de ces messieurs!Dans les débuts de la vingtaine, on saffranchit lentement mais sûrement du cocon familial, en terminant ses études, en commençant à travailler.


[L_RANDNUM-10-999]