Il va de je cherche un partenaire stable aux états unis soi que cette théorie nest pas du goût de tout le monde, ce qui a valu à la journaliste des menaces de mort sur elle ou sa famille.
Elle essaya de remplir un cas de harcèlement pour dot avec la police locale, mais comme cest souvent le cas, celle-ci lignora et ne déposa pas sa plainte.
13h Montreuil 14h30 République, premier.
AU sujet DES photographes Les photos de cet article ont été prises par les photographes membres de la 50 Million Missing Campaign: les 50 Millions Manquantes.Alors que dans les premiers cas la police risque de sintéresser au meurtre, dans le second, les victimes sont tout simplement oubliées.Reportage ici Kanpur, :Umesh Verma et 3 autres membres de sa famille, y compris la mère, ont été accusés davoir tué sa femme et condamnés a la prison à vie.Une question se pose: pourquoi les autorités mexicaines peinent-elles à accepter les chiffres, à comptabiliser méthodiquement les corps retrouvés?Patna, 26 septembre 2011 : Amrita Kumari a été jetée dans la rivière, du pont de Gandhi Setu, à Patna, par son mari et loncle de celui-ci mercredi soir.Il a aussi été avocat interne principal des.Pour Phil Jordan, ancien directeur du El paso Intelligence Center (organisme de renseignements fédéral américain) la police de Juarez a pour but de protéger les narco-trafiquants.Et Ciudad Juarez est un point central que les narco-trafiquants doivent tenir pour pouvoir écouler leurs stocks de cocaïne, héroïne et marijuana aux Etats-Unis.Elles ont lieu partout dans le monde et sont le fait dhommes de toutes origines, de tous milieux, de tous pays.Certaines ont été mutilées, d'autres violées. .Mais la vie de leurs employées ne les intéressent pas.La question sest donc posée: Continue-t-il à payer des hommes de main ou les coupables ont-ils encore en liberté?A ce moment-là des membres de la Campagne firent directement un don à ses parents qui étaient très pauvres et ne pouvaient pas payer ses frais médicaux.Ses entrailles étaient brûlées et elle mourait de faim.Faire effacer les croix roses peintes pour faire disparaître à jamais ces femmes, que tout le monde réclame mais que personne ne retrouve.La drogue est un fléau qui ne touche pas seulement lEtat de Chihuahua, il touche le Mexique dans sa totalité.Ce revient à une femme brûlée vive toutes les 5 minutes!Elle raconte: «En février 2001, mon histoire personnelle sest profondément transformée lorsque jai appris quune de mes anciennes étudiantes, Lilia Alejandra García Andrade, avait disparu à Ciudad Juárez.Pour lenquêtrice du El Paso Times, les coupables sont les jeunes de bonne famille de la ville.Pour lire lhistoire dAnshu Singh (en Anglais cliquer ici.
Ces violences sont universelles, et touchent toutes les femmes.


[L_RANDNUM-10-999]