communiquer avec les femmes de buenos aires

La Mecque du thérapeute pourrait on dire. .
Lancienne mairie, style néo-coloniale, campement pour les morts des Malouines.
Le guide, très dynamique, est intarissable sur les détails!
Apres avoir tenté de communiquer avec les argentins, nous sommes allées femmes ukrainiennes qui sont à la recherche pour le travail nous coucher à minuit, 5h du matin heure française.Encore une fameuse expérience donc, dans le sens où elle est venue bouleverser nos idées reçues et influencer notre identité de thérapeutes en construction.Beaucoup de parcs dans cette zone!Pendant mon séjour cétait la fête internationale du livre, jy ai pas lu mais fait dautres choses : écouter un concert dun maitre de la guitare, Juan Falu, danser dans un stand et enfin manger à lévènement lié «lire et manger que jappellerai plutôt «lire.Mercredi nous avons assisté à notre première célébration.Dans la rue, vous croiserez aussi des meutes de chiens promenés par quelquun, cest un boulot qui semble répandu!Enfin surtout les bus, «collectivos».Le dispositif intègre différentes approches thérapeutiques (et donc différents thérapeutes) afin de travailler simultanément sur les dimensions individuelles, familiales et sociales.Au cours de notre séjour à Buenos Aires nous avons eu la chance de rencontrer et de filmer deux institutions emblématiques de la ville.Mais des syndicats restent proche de lui et il apparait comme celui qui a le plus redistribué dans un pays qui comptent des familles de propriétaires terriens puisantes.Par contre, contrairement à son nom, il ny avait pas de fruits déception).Les Argentins samusent dailleurs à dire que si les Mexicains descendent des Aztèques et les Péruviens des Incas, eux, descendent des bateaux. .La sonnette nexiste pas, il est dusage de taper dans ses mains (ce qui est peu efficace).Buenos Aires est, en premier lieu, une ville particulièrement marquée par limmigration.La discussion qui a suivi entre les deux femmes, autour de la caisse enregistreuse de la superette, traitait des pulsions infantiles.
Tous les autres sont majoritairement descendants Espagnols, Italiens et Français.
Tout va pour le mieux!


[L_RANDNUM-10-999]