Les témoignages se succèdent.
Il la revoit rencontrer des filles tarragone à Nevers, le 159.
A et b René Laurentin, Bernadette vous parle,. .
Franz Werfel, Le Chant de belles femmes du venezuela Bernadette ( Das Lied von Bernadette 1941.Rédité en un volume, Paris, Lethielleux, 2008.Du point de vue des sœurs, sa piété est irréprochable bien qu'elle ne fasse pas preuve d'un zèle particulier à cet égard.Le mercredi 7 avril, Bernadette est agenouillée à Massabielle où une centaine de personnes sont présentes.Pour s'assurer qu'il ne s'agit annonces érotiques gorizia pas d'une créature du diable, elle lui lance de l'eau bénite.Cette pratique, quasi-systématique, sopère avec la complicité du personnel hospitalier, sous légide conjointe de diverses autorités religieuses.Pris de hoquet et de soubresauts, il garde la bouche ouverte, offrant un spectacle dégoûtant avec la bave qui en dégouline.Sœurs de la Charité de Nevers, Les écrits de sainte Bernadette et sa voie spirituelle, présenté par André Ravier.J., Paris,.Le lendemain, lundi 15 février, toute l'école est informée.Bernadette arrive à sept heures.» En dépit «des nombreuses contraintes et de la charge émotionnelle et spirituelle» que ses visiteurs projettent sur elle, Bernadette sait rester elle-même.Bernadette parlait d'une fillette d'environ douze ans, d'une petite damisèle (demoiselle d'une «jeune fille» ne mesurant pas plus que sa propre taille, (1,40 mètre).» Les sœurs sont dès lors embarrassées que l'écrivain veuille engager Bernadette dans son conflit avec les chapelains de Lourdes.
Le, elle accoucha à lhôpital général dAlicante, après une grossesse sans histoire, dun garçon de 5 kg : Antonio.
Nous demandons que le cercueil soit localisé, ouvert, et que le corps (sil existe) soit examiné par un médecin légiste et identifié par test ADN.



Dans le dernier épisode de la saison 8 de la série La Petite Maison dans la prairie, Charles Ingalls (interprété par Michael Landon ) s'inspire de l'histoire de Bernadette Soubirous pour sauver son 2e fils adoptif tombé dans le coma.
Comme je ne trouve pas de bivouac qui me plaise dans la ville de La Paz, près du Malecon (la promenade le long de la mer qui fait plusieurs kilomètres je vais au camping Maranatha, à 11 km, où je pourrais faire une lessive.

[L_RANDNUM-10-999]