Cette adhésion a ses raisons.
Son appétit gargantuesque, souligné à de chat pour trouver un partenaire dans le monde multiples reprises, témoigne de son avidité excessive.Belle-mère de Marcel, réplique typique «Il y a différente sorte de femmes Augustine.Encore Marcel, son gentil papa qui la mise enceinte mais quelle aime dun amour véritable et tendre de fraiche rose.Catherine affirme plusieurs fois vouloir être une femme.Ferdinand, lui aussi, est ambigu.Si, sans connaître le moins du monde le contenu du livre, vous imaginez quil sagit là dun roman historique consacré à une partie déchecs entre la reine Marie-Antoinette et le comte Fersen, eh bien, vous avez tout faux.Ce soir, un long extrait de lexcellente biographie dAntoine Coppolani, Richard Nixon, publié aux Éditions Fayard en ce mois doctobre.Ses filles lui mentent, ses domestiques contestent ses ordres, sa sœur lui crache dessus, sa mère la méprise, son amant lescroque et la trompe, son époux la délaisse et la trompe elle ignore tout ce qui se passe dans «sa maison» depuis des années.Catherine demande à sa sœur ce quon ressent lors dun acte sexuel.11 Loncle Tom, ou afro-américain trop désireux de plaire aux Blancs (personnage de loncle Tom).La tirade finale de Catherine est édifiante : « Pour couronner le tout, Suzon, sa fille, clandestinement arrivée de Londres, lui apprend quelle est enceinte. .11h, loffensive recommence, sa femme, ma mère, lui fait comprendre quelle le quitte.La bataille du Petit Trianon joue une partition légèrement immorale, presque grinçante pour signifier, in fine, lexigence éthique irréfragable de la résistance intellectuelle.Les journalistes interchangeables des médias populaires, comme Le Monde, Le Nouvel le contact avec les femmes célèbres Obs ou France-Culture ont été aussi décevants que de coutume.«Années 1950, une grande demeure bourgeoise, on se prépare à fêter Noël.Tout se tient ; les dieux ne sont jamais soupçonnés dincapacité ou dindignité ; des rites auxquels tous adhèrent cimentent la communauté.Les Etats doivent par exemple encourager les populations à vivre dans des zones moins risquées, permettre aux agriculteurs de travailler à la ville pour diversifier leurs revenus ou encore donner les moyens aux villes de sadapter aux flux migratoires auxquels elles vont être de plus.Cette impression est renforcée par le fait que Suzon en dehors de cette accusation ne dit dautre part que du bien de son père et chante une chanson je regarde pour les femmes célibataires com damour sans quon sache à quel homme elle sadresse (son père incestueux ou Farnoux ou un anglais.
Contre linsouciance et lindolence dun père incapable même de souffrir de ses propres humiliations, Okonkwo se forge une philosophie personnelle de leffort, du travail, du combat, de la détermination, au service dun héritage perçu comme inaltérable.
Tout le film est en fait une mise en scène dun complot de Catherine contre les 7 femmes et quelle fomente dans le but davoir lexclusivité de Marcel.





Le père est vaincu.

[L_RANDNUM-10-999]