Carole Pateman opère dans Le Contrat sexuel une relecture critique des théories classiques du contrat social et démontre combien il correspond, tel quil a été initialement élaboré par Hobbes, Locke ou Rousseau pour penser linstauration dune association politique légitime, à un schème intrinsèquement patriarcal.
Ce sont dès lors souvent celles qui acceptent le plus de choses, et notamment davoir des rapports sans protection.
Dans ce contexte, les femmes interrogées marquent le plus souvent une préférence pour linfidélité qui leur permet de rester la seule je cherche un couple de femmes à quito femme légitime, la seule ayant des droits.
(Alimata, 2003, rencontre à son domicile) 15Les hommes couple à la recherche de troisième mature mariés ont en effet le plus souvent accès à un certain revenu.Un couple, cest un peu comme une plante, il faut sen occuper chaque jour.Elle souhaite se démarquer des femmes célibataires et afficher par son apparence son statut de femme accomplie.Mais quelquun en admiration devant moi ne mintéresse pas, car demblée, je prends le dessus.Chaque relation nous met en contact avec des aspirations, des fantasmes spécifiques, quune autre ne nous permettrait pas de vivre.Linfidélité, cest si lhomme voit que subitement sa femme ne répond pas à ses besoins : il trouve quelle a vieilli, elle ne fait plus laffaire comme il se doit Au lieu de dire, voilà ma femme, il faut que tu taméliores comme ça, je préfère.Je my intéresse ici en tant que stratégie des étudiantes, en vue dobtenir de quoi vivre ou «paraître mais aussi de se faire des réseaux avec pour option finale le mariage, lemploi ou la migration.Si elles savent trop tout de suite, elles sont soupçonnées de ne pas être sérieuses.Elles prennent ça mal.Ces jeunes femmes, à qui il manque le minimum, ne sont pas toujours en position de négocier avec les hommes rencontrés.Elle a aussi du mal à se remettre de sa rupture.Les jeunes épouses se retrouvent placées face à une alternative délicate.Au village, tu vas voir une femme qui va faire dix enfants sans voir le sexe de son mari.(Alice, 2005, récit réalisé à son domicile) 29Les commentaires des amis poussent également les hommes à être plus exigeants ou à sortir.Francois de Singly, dir., La Famille : létat des savoirs, Paris, La Découverte, 1991.Dun autre côté, leur mariage est conditionné par laccès au monde professionnel et/ou aux capacités à trouver un conjoint qui a réussi.Et même si certaines études notent une augmentation des divorces notamment en milieu scolarisé (Cavin 1998 le statut de divorcée reste lourd à porter.Christine Bard, Les femmes dans la société française au 20 e siècle, Paris, Armand Colin, 2001,. .Être sans mari ne veut pas dire être isolée, ni vivre seule.Je suis aussi un vrai garçon manqué : je parle comme un charretier.
Les filles se cherchent alors un «fonctionnaire» ou un «commerçant» Pauline, étudiante de 26 ans, raconte que ce qui la amenée à sortir avec les tontons, cest le fait «denvier lautre lenvie de «ressembler aux autres» : Moi aussi je veux une moto JC, aller.





8Si un conjoint est rarement imposé aux jeunes femmes qui ont étudié, celles-ci ne sont pas vraiment en position de refuser une demande venant dun parti acceptable.
Les cassettes vidéo, à linternet aussi on peut voir.
Dailleurs, cest presque toujours moi qui ai quitté.

[L_RANDNUM-10-999]